Error message

Le fichier n'a pas pu être créé.

Vers le Renforcement du Rôle des Parlements dans la Prévention des Crises et le Relèvement en Afrique de l’Ouest

Les défis liés au trafic de stupéfiants, au trafic d’armes, la prolifération des armes légères et de petits calibres, la violence politique et l'instabilité en Afrique de l'Ouest nécessitent une attention accrue aux parlements en tant qu’institutions de consolidation de la paix et de prévention des conflits. Par conséquent, le PNUD, en étroite consultation avec ses partenaires et les acteurs clés en Afrique de l'Ouest, lance une nouvelle initiative et stratégie consacrées au renforcement des parlements en tant qu’acteurs dans le relèvement post-conflit et la prévention de la violence et des crises à travers une série d'activités en Afrique de l'Ouest avec l'aide financière du Ministère des Affaires Étrangères belge. Les objectifs de cette initiative sont de:

  1. Renforcer les activités parlementaires régionales en Afrique de l’Ouest à travers des forums et des groupes de travail parlementaires;
  2. Développer des mécanismes et des approches pour faciliter les réponses rapides aux demandes d’aide parlementaire en Afrique;
  3. Partager les connaissances et diffuser les bonnes pratiques. Cette nouvelle initiative en Afrique de l'Ouest sera étroitement liée aux efforts similaires du PNUD visant à favoriser une action plus efficace pour le renforcement des parlements en tant qu’acteurs dans la reconstruction post-conflit et la prévention des conflits et de la violence en Amérique Centrale et dans les pays de la région arabe.

 

Le PNUD organisera un séminaire régional à Accra intitulé « Vers le Renforcement du Rôle des Parlements dans la Prévention des Crises et le Relèvement en Afrique de l'ouest » les 28 et 29 Juin 2010. Dans le cadre des préparatifs pour le séminaire, le PNUD prépare une série de documents de travail afin d’identifier les bonnes pratiques et leçons apprises concernant la performance parlementaire en matière de prévention des crises et relèvements dans la région:

  1. Document sur les mécanismes de Prévention des Crises et de Relèvement (PCR) existants au niveau régional (y compris la diplomatie parlementaire) et comment ces mécanismes agissent sur la performance parlementaire du point de vue du contrôle et du travail législatif liés à la PCR. Le document analysera également le travail de l’Union Africaine et les activités menées en Afrique.
  2. Etude sur les facteurs qui génèrent la violence y compris la violence politique, et comment les partis politiques et les parlements se situent par rapport à ces facteurs structurels et déclencheurs de violences (en se fondant sur des études de cas de trois pays par exemple) ; les acteurs de changement seront identifiés ainsi que les moyens possibles pour les promouvoir. Une attention particulière sera prêtée à la violence électorale, aux questions de confiance entre citoyens et parlements nationaux et les manières d’appuyer cette relation de confiance.
  3. La violence liée au genre et les fonctions parlementaires : comment les fonctions parlementaires permettent de relever les défis liés à la violence sexuelle dans la région (lois déjà votées, audiences parlementaires mises en place, interactions avec des organisations de femmes).

 

Les documents de travail prendront en compte, dans la mesure du possible, les recommandations du cadre du travail du PNUD : « Parlements, Prévention des Crises et Relèvement » ainsi que l’outil d’auto- évaluation provisoire sur le rôle des parlements dans la gestion des crises / conflits.

Objectifs et résultats attendus du séminaire régional de juin

  1. Etablir un forum parlementaire régional pour réfléchir aux activités antérieures de développement des capacités dans le domaine de la prévention des crises, de la violence armée, et de la sécurité communautaire : succès et impact de ces activités?.
  2. Présenter, analyser et discuter des résultats des documents de travail évoqués ci-dessus, en mettant l’accent sur les bonnes pratiques et les leçons apprises dans la région ; Utiliser les conclusions des documents de travail pour initier et développer un dialogue et mettre en place un espace de discussion permettant aux parlementaires et au personnel parlementaire d’identifier les défis majeurs et les priorités en matière de prévention de la violence et de consolidation de la paix dans la région.
  3. Identifier et débattre des façons dont les parlementaires perçoivent le rôle qu’ils doivent jouer pour surmonter les obstacles à l’efficacité du contrôle et de la performance parlementaire en matière de prévention des crises et de réforme du secteur sécuritaire ; recueillir des exemples concrets pour partager les bonnes pratiques et expériences
  4. Présenter un outil d'auto-évaluation provisoire sur la performance parlementaire en matière de prévention des crises et de réforme du secteur de sécurité ; déterminer l’utilité de l’outil et identifier 3 études de cas (pays) possibles à traiter dans le deuxième semestre
  5. Elaborer un Plan d’Action Conjoint au niveau régional et national pour les partenaires présents dans la région. Le Plan d’Action Conjoint identifiera les thèmes prioritaires pour les parlementaires, les mécanismes déjà en place, et les obstacles à une action efficace dans ces domaines ; identifier comment le PNUD et d’autres partenaires actifs dans la région peuvent renforcer les capacités des parlementaires pour gérer les problèmes prioritaires.

 

Le rapport du séminaire et les recommandations principales seront mis en ligne sur cette page après le séminaire.

Liens: PNUD GouvernancePNUD BCPR