Objectifs de développement durable (ODD) pour l’Agenda post-2015

Portrait de AGORA administrator

« Les parlementaires peuvent jouer un rôle central à repenser la manière dont les politiques sont conçues et réalisées. Vous pouvez contribuer à orienter les programmes nationaux vers des objectifs de développement durable. Vous pouvez porter les vues et les aspirations de vos citoyens dans l’arène mondiale. Grâce à l’aide publique au développement et aux ressources nationales, vous pouvez vous assurer que les efforts de développement durable reçoivent le financement nécessaire à leur réalisation. Vous pouvez également promouvoir l’égalité des sexes dans vos propres rangs. De toutes ces manières, les parlementaires peuvent prendre la tête de notre campagne mondiale visant à ouvrir la voie à un avenir plus équitable et plus durable. »

Ban Ki-Moon, Secrétaire général des Nations Unies, 26 novembre 2013

 

Sommaire

En septembre 2015, les dirigeants du monde se sont réunis à l’Assemblée générale de l’ONU pour le lancement d’un nouveau programme ambitieux de développement durable. Le programme s’appuie sur les progrès réalisés depuis la Déclaration du Millénaire, et cherche à réduire la pauvreté et les inégalités, améliorer la vie des gens, et promouvoir la paix, la sécurité, la bonne gouvernance et la primauté du droit. De nombreuses voix, y compris celles des parlementaires, ont contribué à façonner les objectifs de développement durable (ODD).

Il y a 15 ans, l’Organisation des Nations Unies a publié ses Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en tant que nouvelle initiative visant à encourager le développement au niveau international. Alors qu’ils représentent un engagement fort, les OMD n’ont pas été pleinement atteints.

L’Organisation des Nations Unies a lancé l’un des plus grands programmes de consultation de son histoire en vue d’apporter une réponse aux défis croissants auxquels est confronté le monde, l’effort concerté a abouti à un programme comprenant 17 objectifs de développement durable (ODD) visant à concentrer les efforts de développement international dans trois domaines — économique, social et environnemental.

Initialement proposés par le Groupe de travail ouvert sur les objectifs de développement durable (GTO) à la Conférence des Nations Unies à Rio de Janeiro en juin 2012 (Rio + 20), les ODD sont un ensemble de 17 objectifs et 169 buts qui constituent un nouveau paradigme à travers lequel les États membres de l’ONU cherchent à assurer un développement durable. Les 17 objectifs servent de cadre de travail à travers lequel les États membres cherchent à mettre en place des stratégies qui garantissent l’avancement du monde et l’amélioration de la vie de ses habitants pour les 15 prochaines années.

Les ODD remplaceront les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) à la date de leur expiration fin 2015. Alors que les OMD se concentraient sur les pays en développement, les ODD, eux, sont universellement applicables et ont fait l’objet d’un travail intensif afin de développer des indicateurs qui permettent aux intervenants de mesurer l’étendue du succès des ODD dans l’atteinte des objectifs ultimes de : l’éradication de la pauvreté, de la famine et des inégalités ; assurer l’accès à l’éducation ; faire face aux défis environnementaux.

Le 25 septembre 2015, lors de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, les États membres ont adopté les ODD, de manière à ce qu’ils soient mis en application à compter du début 2016, et ce, jusqu’à l’horizon 2030, ouvrant ainsi la voie à la résolution des problèmes liés à la pauvreté, la sécurité alimentaire, l’égalité des sexes et le réchauffement climatique.

Alors que théoriquement les ODD devraient être couronnés de succès, ils nécessitent, par contre, la mise en place d’un mécanisme pratique afin qu’ils puissent atteindre leurs objectifs – un mécanisme que les États membres devront approuver d’ici la fin de l’année. Il incombera aux parlements nationaux et autres parties prenantes à élaborer des stratégies pratiques et appropriées pour soutenir l’ONU dans son rôle de surveillance.

Alors, que sont précisément ces buts et objectifs ? Pourquoi sont-ils importants ? Comment seront-ils mis en œuvre et exécutés ? Qui sont les intervenants ? La section suivante offre les réponses à ces questions ainsi qu’un aperçu sur le travail qui a été fait à ce jour.

1. Convictions et principes communs: Les ODD ont été formulés après une longue période de consultation au cours de laquelle les États membres de l’ONU ont identifié les convictions et principes communs qui sous-tendent ces objectifs. Ces convictions n’ont pas seulement contribué à façonner les buts et les objectifs ultimes, mais elles ont aussi été jugées nécessaires pour assurer une coopération effective pour les ODD.  

2. Les Objectifs de développement durable comme Stratégie mondiale: alors que les OMD ciblaient exclusivement les pays en développement, les ODD, eux, visent tous les pays et individus sans discrimination. Les ODD visent également à inclure dans le processus un éventail plus large de parties prenantes et de partenaires.

3. Les ODD et le rôle des parlements: les parlements sont de puissants agents de changement. C’est en ratifiant des accords internationaux ; en traduisant les ODD en des législations nationales applicables qui répondent aux priorités de développement propres à chaque pays ; en assurant le suivi de leur mise en œuvre et en tenant les gouvernements responsables devant leurs peuples du progrès national effectué sur les ODD, que les parlements peuvent porter le changement. 

4. Le financement des ODD: pour que ce programme international puisse réussir, des moyens financiers appropriés doivent être mobilisés. En juillet 2015, les chefs des nations se sont réunis à Addis-Abeba et se sont mis d’accord sur un Programme d’action de soutien aux pays dans leurs efforts pour atteindre leurs ODD, notamment à travers la mobilisation de ressources nationales.

5. Indicateurs et évaluation des ODD: pour assurer le suivi, le Conseil de direction du Réseau des solutions pour le développement durable des Nations unies (SDSN) a publié une étude qui a dressé un cadre référentiel proposant 100 indicateurs mondiaux basés sur des études menées à l’échelle de la planète. Le cadre des indicateurs vise à transformer les objectifs en outils de gestion et éventuellement en fiche de notation qui devraient aider les parties prenantes à surveiller la mise en œuvre et les progrès menés dans l’atteinte des ODD.

 

Points d’action parlementaire sur les ODD

Les parlementaires ont été parmi les nombreuses voix qui ont contribué à façonner l’agenda mondial des ODD. Maintenant que les ODD ont été officiellement adoptés, les parlementaires sont censés traduire les ODD en des législations et politiques applicables à l’échelle nationale.
See: Parliamentary Action Points

 

For resources on SDGs please see UN Global Compact Library