Guinée Conakry: Parlement : visite de la délégation de l’ONU/SIDA

Portrait de Kenfack Chrislain Eric

Au nom du président de l’Assemblée nationale, le 1er vice-président, l’H. Saloum Cissé a reçu en audience ce jeudi  31 mars 2016, une délégation de l’ONU/SIDA en visite en Guinée depuis trois jours.

Au cours des entretiens, Dr Djibril Diallo, directeur régional de l’ONU/SIDA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, représentant son Directeur exécutif Michel Sidibé, accompagné d’une importante délégation, a transmis aux parlementaires le message de satisfaction quand à l’engagement de la Guinée dans la lutte contre le VIH Sida.

M. Diallo a salué les efforts louables des autorités guinéennes dans la lutte contre la maladie à virus Ebola et appelé dans le même cadre à poursuivre l’engagement jusqu’à l’obtention des trois (3) zéro d’ici 2030 dans le combat contre le VIH. A savoir, zéro personne infectée sans traitement, zéro stigmatisation et zéro nouvelle infection.

Partant, l’expert a porté à la connaissance des députés de l’appui de 60 millions Us, dégagés par son institution pour accompagner la Guinée dans la lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose pour les deux ans.
Dans le même ordre d’idées, le visiteur a souligné la décision de Banki Moon, le Secrétaire général de l’ONU et Michel Sidibé de l’Onu/sida et SGA de l’ONU de faire présider un panel au président guinéen en marge de la rencontre internationale sur le sida prévue du 8 au 10 juin à New York. Cette décision est motivée par l’expérience guinéenne dans la lutte contre la maladie à virus Ebola de 2014 à 2015, causant la mort de plus de 2000 patients et ruiné l’économie du pays.

Visiblement satisfait, Dr Saloum Cissé, a transmis le message de satisfaction et de reconnaissance du Président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano, à la délégation avant de réitérer la disponibilité des parlementaires à accompagner les autorités et les partenaires dans la lutte contre ces fléaux.

L’H. Cissé a fait mention sur la préoccupation des députés à contribuer à sauver la vie des personnes vivant avec le VIH, la tuberculose et le paludisme constituées principalement de couches vulnérables (enfants et femmes).

Il a, au nom de son institution assuré le donateur de la bonne utilisation du montant et plaidé à ce que les députés aient les supports nécessaires en vue de leur implication efficace et effective dans les efforts de sensibilisation de la population.

La délégation onusienne comprenait outre le directeur régional de l’ONU/SIDA, plusieurs responsables dont Mme Cynthia Mwase, Chef de département Afrique et Moyen Orient au fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Source:  http://aminata.com/parlement-visite-de-delegation-de-lonusida/#