Le Gabon organise son retour à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives

Portrait de AGORA moderator

Un atelier de consultations des organisations de la société civile (OSC) gabonaises sur l’initiative pour la transparence des industries extractives sera organisé cette mi-décembre 2016 à Libreville.

La branche gabonaise de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie) invite à cet effet les organisations de la société civile désireuses à prendre part à l’atelier de consultations de l’Itie et à s’inscrire jusqu’au 16 décembre au siège du groupe d’intérêt Itie Gabon. Sont exclusivement invitées, les OSC qui interviennent dans les catégories suivantes : les ressources naturelles du secteur minier, pétrolier, environnemental, la presse écrite et audiovisuelle.

Le Gabon a perdu son statut de pays candidat à l'Itie le 27 février 2013. Mais, le pays compte revenir au sein de cette initiative. Les industries extractives au Gabon sont dominées par la production du manganèse et du pétrole. En 2010, l'Etat gabonais était le 4e producteur mondial du manganèse, avec une production comptant pour environ 11 % de la production mondiale. La production du pétrole brut comptait pour environ 75 % des exportations du pays, 60 % des recettes gouvernementales et 40 % du produit intérieur brut.