Parlement : Quel bilan pour la Session des lois ?

Portrait de AGORA moderator

CONAKRY-Le président de l’Assemblée Nationale Claude Kory Koundiano a dressé le bilan de la session des lois qui a été ouvert le 7 avril  dernier. Sur les vingt sept (27) projets de lois soumis au Parlement par l’Exécutif, sept ont été retirés par le Gouvernement pour relecture, deux (2) ont été renvoyés en session extraordinaire, et dix huit (18) ont été adoptés, a constaté Africaguinee.com.

Au terme de la première session ordinaire des lois de l’année 2014 de l’Assemblée nationale qui a pris fin ce lundi 7 juillet au Palais du peuple, le  président du parlement guinéen Claude Kory Kondiano a dressé un bilan et a mis un accent sur les projets de lois soumis par l’exécutif au parlement .

‘’ Sur les vingt sept (27) projets de loi soumis au Parlement par l’Exécutif, sept ont été retirés par le Gouvernement lui-même pour relecture, deux (2) ont été renvoyés en session extraordinaire, et dix huit (18) ont été adoptés’’ indique le président du parlement.

Il a en outre parlé de la résolution relative au projet Simandou sud. ‘’ A ceux-ci s’ajoute, une résolution relative au projet Simandou-Sud et quatre (4) résolutions sur la diplomatie parlementaire adoptées par les Députés’’.

Le numéro un de l’Assemblée n’a pas occulté la mauvaise gestion de la troisième législature dont ils ont hérité.

‘La première législature a hérité d’une situation peu reluisante avec une administration parlementaire désorganisée, un personnel pléthorique et peu formé. A cela s’ajoute l’état de dégradation avancée des locaux et le manque d’équipements appropriés au bon fonctionnement du travail parlementaire » a-t-il souligné.

Il a regretté par ailleurs la suspension de la participation des députés de l’opposition aux travaux de l’Assemblée Nationale.

’’Au cours de cette Session, nous avons enregistré avec regret la suspension de la participation de nos collègues Députés de l’Opposition aux travaux de l’Assemblée Nationale. Même si nous respectons le choix exprimé par les Collègues, nous avons été surpris par sa mise en œuvre soudaine », a déclaré Claude Kory Koundiano avant de saluer le retour de ces derniers à l’hémicycle. Il a exhorté les parlementaires à toujours privilégier le dialogue, la concertation, et une démarche républicaine dans l’accomplissement de leur mandat.

source
http://www.africaguinee.com/articles/2014/07/08/parlement-quel-bilan-pou...