Guinée: Vers une paralysie des activités du Parlement ?

Portrait de Kenfack Chrislain Eric

CONAKRY- Les activités de l’Assemblée Nationale guinéenne pourraient à nouveau être paralysées. Les députés du Groupe parlementaire des libéraux démocrates menacent de quitter les différentes commissions ainsi que le bureau du Parlement, a appris Africaguinee.com.

Selon nos informations, ces députés accusent le camp présidentiel d’avoir refusé l’inscription et l’adoption d’un nouveau règlement intérieur qui prévoirait entre autres plus de sièges pour l’opposition au niveau du Bureau du Parlement.

« Ce que la mouvance propose, nous ne pouvons l’accepter. Elle voudrait que le partage des commissions soit fait à la majorité simple ; c’est à dire que l’opposition n’aurait que ce que la mouvance lui donne. C’est comme si c’était de l’aumône » dénonce le député Aboubacar Sylla, membre du Groupe parlementaire des libéraux démocrates.

L’opposition propose un règlement intérieur qui prévoirait que chaque mouvance soit mesurée en fonction de sa représentativité au Parlement.

Pour le leader de l’Union des Forces du Changement, l’Assemblée Nationale guinéenne connaît assez de dysfonctionnements.

« Notre Parlement est le seul au monde où le budget n’est pas connu par les députés, parce que n’ayant jamais fait l’objet de vote. Il y a une gestion opaque du budget. Même nos salaires, on les perçoit illégalement parce que dans la Constitution il est dit qu’une loi doit être votée dans ce sens » a indiqué l’opposant Aboubacar Sylla.

Source: http://www.africaguinee.com/articles/2016/06/08 /guinee-vers-une-paralysie-des-activites-du-parlement